Autant en emporte le vent

Événement organisé par Pique-Nique

Véronique Lépine

Duplicata (2)

 

La perméabilité entre le dedans et le dehors, qui fait écho à la dualité des sphères de l’intime et du public, sont autant d’enjeux qui habitent les œuvres de Véronique Lépine, dont la pratique multidisciplinaire explore les avenues de la peinture, de la céramique, de la photographie et du dessin. Inspirée par son environnement immédiat, elle reproduit en format miniature les objets qui l’entourent de manière à rendre la dimension affective dont ils sont chargés. Une temporalité particulière transpire des bibelots réalisés, non seulement parce que leur facture témoigne de l’investissement de temps exigé pour leur création, mais également parce que l’attachement dont ils font l’objet trahit leur fonction de catalyseurs de souvenirs pour l’artiste. Transportables sur soi, pouvant souvent tenir au creux de la main, les objets en céramique agglutinés en un amoncellement au Moulin apparaissent comme une collection de moments et d’événements. Rassemblés au sein de la grange, notamment dans un coin évoquant un atelier, se trouvent les objets réels ayant servi de modèles à ceux façonnés par l’artiste. En prélevant ces éléments particuliers qui peuvent pourtant paraître ordinaire aux yeux de toute personne étrangère aux événements vécus dans ces lieux, l’artiste insiste sur la dimension subjective de toute perception, laquelle connote et colore notre compréhension de la réalité.